Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Association régie par la loi de 1901



Vous êtes notre

ème Visiteur.




 
Vign_IMG_0872

 10 avril 2014

Les bornes armoriées :           

la suite ...   


voir la vidéo

 

 

 


 
Vign_capture_2016-04-04_114429


Ne dites plus
cadole

mais
cabiote !

C'était la dénomination usitée à Hauteville.
(AG de C&M 19/11/2012)









 
Fête de la pierre et de l'eau

Samedi 31 mars 2012,  grande fête à l'initiative de C&M.

La Fontaine de Ronge, restaurée, et la sculpture La porteuse d'eau, en place depuis novembre, furent à l'honneur.
Ainsi la pierre de la fontaine et l'eau de la statue ont célébré leurs noces, devant le village réuni pour l'occasion.


Photo Denis B

 
Vign_2012_0331cadoles0022
Fête de la pierre et de l'eau
Inauguration de la statue place du puits

cliquer sur la photo pour voir la vidéo
 
Vign_2012_0331cadoles0014
Fête de la pierre et de l'eau
Inauguration de la fontaine de ronge

cliquer sur la photo pour voir la vidéo
06/04/2012
 
Les meurgers
ou murgers


Dans notre région un meurger, ou murger, est soit un monceau de pierres de toute nature, soit un épais muret ; édifié en limite de propriété en une seule fois lors du défrichement, ou lentement constitué par l'épierrage répété d'une parcelle cultivée.

Certains meurgers ne sont aussi que le reliquat du prélèvement des plus grandes laves destinées à la toiture des bâtiments.

Meurgers à Hauteville
Agrandir la carte
  mairie d' Hauteville-lès-Dijon
4 rue des riotes
21121
Hauteville-lès-Dijon
Bourgogne Franche Comté
France
 
Vign_capture_2016-04-04_115243
REJOIGNEZ NOUS, DEVENEZ ADHÉRENT

Si, comme à nous, les témoins de notre patrimoine rural vous tiennent à cœur, si vous voulez apporter votre pierre à l‘édifice rejoignez nous.

Adhérez à CADOLES ET MEURGERS 

  COTISATION : 5 € pour l'année.


Elle est à régler en début d'année et donne droit à une carte de membre.


 




aaa


 

 

 

 

 











 
 
Vign_symboles

Les albums  photos et les vidéos  peuvent être visionnés en plein écran en cliquant sur le pictogramme présent en haut et à droite de chaque album
 
Soyez les bienvenus.
Vous entendez l'ambiance : "chantier de restauration". 

C'est le jour où Jacques L et André R ont fermé la voûte de la cadole aux Enchères. J'étais allée les voir poser la dalle avec une amie. Elle avait son enregistreur pour saisir les chants d'oiseaux. En fait, elle a plutôt eu le bruit du têtu sur la pierre ! Pour moi, c'est un beau son.                                                          Maryvonne J.
augmentez_le_volume_du_son
 

vign_capturegrand


Les news de C&M


vign_pluspetit
 
mis en ligne le 12 janvier 2016

Pour les curieux ...

 Rendez vous sur la page "hier et aujourd'hui".

mis en ligne le 28 décembre 2016
Vign_image_du_2016-12-28_081831

Trois nouveaux modules sont disponibles :

Les info. de décembre.    Cliquez ICI

La balade à travers le village animée par les jeunes guides des NAP.    Plus d'info ICI

La rubrique de Jacques qui nous renseigne sur  l'origine des noms des rues d' Hauteville.            Plus d'info ICI

contribution de Maryvonne J.
Vign_20161126_MUR_DES_HERBUES

 

 

 

Les amis de cadoles et meurgers           droits dans leur mur !  

 

                                                                                     pour en savoir plus cliquez sur la photo

 
PLAN DU SITE

Survolez et cliquez sur la photo correspondant à la page à ouvrir

 
 
Vign_Capturer
 

 Qui sommes-nous ?

Agriculteurs, enseignants, retraités, employés, cadres, professionnels, habitant Hauteville, Ahuy, Daix, Fontaine ou plus loin, nous souhaitons renouer avec le passé et mieux comprendre ce qui fait le prix de nos enracinements : la beauté des paysages façonnés sans violence, la raison des pratiques traditionnelles, les leçons pour préserver l'avenir. 

lire la suite

 

Où sommes-nous ?

Située en zone verte du Grand Dijon, accessible en bus Divia, la commune d' Hauteville, sous l'impulsion en particulier de l'association locale "Cadoles et Meurgers" (créée en 2005) a abandonné sa vocation ...

Lire la suite
 

But de l'association Cadoles & Meurgers


 

Notre association a pour but, en accord avec les propriétaires, la réhabilitation et l’entretien d’éléments du patrimoine (cadoles, meurgers, sentiers d’accès, etc.…), sur le territoire de la commune d’Hauteville lès Dijon et des communes limitrophes.


 
Vign_capture002
Cadoles, meurgers, ... Qu’es aquò ?

Avant le phylloxéra (1880), Hauteville était couvert de vignes. La carte I.G.N. de 1964 mentionne encore des vignes au bas de Velars, aux Argillères, au Bas des Clos, route d’Ahuy, et bien sûr aux Eplouées (chemin des Herbues), où subsiste la vigne de J.-P. Vailliot. Chacun se souvient des pressées festives de notre ami et regretté Claude Midant, fier de ses crus ''aux Tarants'' et ''La cognée'', dans les années 1980-1990.

Les ceps ancestraux ont donc quasiment disparu mais les murs de pierre orphelins ont gardé leur «architecture» pour l’œil averti : en épi ou en délit oblique, épousant les ondulations du terrain, ils résistent au gel, aux intempéries et aux maraudeurs sans scrupules (vol des couvertines).

Parfois les amas de pierres (ou meurgers) laissent deviner la base d'une cadole, dont les lierres et ronciers masquent la solitude. Les cadoles (ou cabottes sur la Côte) désignent, en patois bourguignon, de petits cabanons en pierre sèche, souvent de forme circulaire (en cul-de-four), adossés à des meurgers, ouverts à l’est (au soleil levant, côté opposé à la pluie).
La plupart des cadoles datent du XIXe siècle et servaient de resserres-à-outils ou abris (en cas d’orage et à l’heure du casse-croûte). D’autres, bien cachées dans la forêt ou en contrebas de chemins, auraient abrité des rendez-vous galants ou peut-être même servi de refuge à des petits malins qui voulaient échapper à l’impôt de la gabelle au XVIIIe siècle ! De nombreux villages de la Côte ont redonné vie aux cabottes. Savigny-lès-Beaune, Saint-Aubin, Pernand-Vergelesses.
Les sentiers serpentent entre les vignes, où les cabottes ont retrouvé leur fierté : la pierre s’y laisse à nouveau séduire par les lichens pour se grimer d’or et d’ocre au soleil couchant. Grâce aux indications précieuses des anciens et des agriculteurs (en particulier B. Franet), nous avons recensé une quinzaine de cadoles sur le territoire communal et quelques autres sur les communes limitrophes, la plupart en mauvais état.

Pas questions d’envahir des propriétés privées, de gêner agriculteurs ou chasseurs : nous nous proposons de réhabiliter certaines de ces cadoles, en concertation avec tous les intéressés.

Source : Jacques Lefèvre, Dossier Hauteville-lès-Dijon : cadoles et meurgers,
 
Cadole                                  Guérite          
 
Vign_cadol-maury_2_
 
Vign_guerite_2_
 
Vign_brochure
Brochure éditée par l'association

L'association a édité une brochure décrivant les cadoles recensées sur la commune d'Hauteville-lès-Dijon dans le département de Côte-d'Or.

La couverture, d'après une aquarelle de N. Lamaille, représente la fontaine de Ronge avant restauration.
Après présentation de l'association et de son « appel aux bonnes volontés », l'ouvrage passe en revue 14 cabanes en pierre sèche dont deux ont été restaurées en collaboration avec une autre association, Sentiers.
Les édifices ont été reportés sur une carte de la commune.

Mise en page Pierre Petitjean, textes Jacques Lefèvre, photographies Pierre Petitjean et Jean-Jacques Johannot

Quelques exemplaires sont encore disponibles, au prix de 12 €.

Voir formulaire ci-dessus


Vign_2013-11-26_155905
Administrateurs du site : Yves Gorges, Claude Opy
Créer un site avec WebSelf