Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Association régie par la loi de 1901
 
PETIT PATRIMOINE
 
Vign_eglise
Mur en délit oblique
 

Ci-dessus un diaporama de Maryvonne.
Lancez-le en plein écran pour pouvoir lire les annotations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

SCULPTEURS  HAUTEVILLOIS

Sculpteurs Hautevillois
posté le 9 août 2011

La pietà de la place de l'église, est signée LEFEBVRE.
Mais il est peu probable qu'il s'agisse d'Hippolyte LEFEBVRE (Lille, 1863 - 1935), puisque la sculpture a été commandée et installée en 1947 ou 1948.
Il reste donc à identifier l'auteur. Peut-être un frère, ou un fils.
Sherlock Holmes hautevillois : à vos loupes !

Jacques YENCESSE,
sculpteur dijonnais, condisciple à l'Ecole des Beaux-Arts de Dijon d'un certain ... Gérard Lanvin (rien à voir avec l'acteur, mais peut-être avec le chocolat) a passé la dernière partie de sa vie à Hauteville même.
(voir ci-dessous)
Jacques Yencesse
jacquesyencesse.pdf (116,03 Ko)
j_yencesse-prn.pdf (298,43 Ko)
Piéta (descente de croix)
Vign_2011-08-17_pietalefebvre


Sculpteur: LEFEVRE




Piéta (détail)
Vign_2011-07-29_lefebvre
de face: Joseph d'Arimathie



Posté le 22 août 2011




 

 
Tournetêtes à Hauteville
 

 

Une idée de Maryvonne pour

Cadoles et Meurgers :


le projet    HAUTEVILLE TOURNETETES


Rien n'est plus agréable quand on traverse un village à pieds, que d'avoir à tourner la tête à droite, à gauche, le regard attiré par des curiosités ou des choses insolites. C'est donc tout naturellement que m'est venue l'idée "Hauteville tournetêtes".

Voilà des années, j'avais entendu parler d'un village où il y avait des représentations de chats partout. Il y en avait tellement que c'était devenu une curiosité.

C'était venu parce qu'une dame avait peint une jolie minette sur sa boite aux lettres. Son voisin l'a suivie en peignant un chat sur son portail. Amusé, le vieux ferronnier du bout de la rue a mis sur son toit la silhouette d'un Matou. Le sculpteur du village pour ne pas être en reste, a mis un couple de chats en pierre sur sa fenêtre. Ces 5 chats ont commencé à attirer l'attention et des dizaines d'habitants du village ont eu envie d'avoir aussi leur chat. C'est ainsi que d'année en année, le phénomène s'est répandu de maison en maison. Il y avait toutes sortes de chats partout sous le regard des passants et pour le plaisir de tous.

Ce que j'aimerais bien pour Hauteville, c'est que chacun s'autorise à mettre la curiosité de son choix, pas forcément un chat , n'importe où sur son terrain, sur son toit, sur sa façade, sur ses fenêtre, pourvu que ce soit offert au regard des passants.

Pour qu'une opération de ce genre prenne de l'ampleur, il faut des éléments moteurs. Sans le savoir, des hautevillois sont déjà dans ce mouvement, puisque j'ai vu chez les uns, un couple de jardiniers de Peyney, chez d'autres une boite aux lettres en forme de chalet, un chat en céramique sur un toit, un petit moulin dans un jardin, un petit toit à 4 pentes en tuiles de bourgogne sur un mur de clôture, un dragon en pierre sur un pilier, deux arches d'entrée en thuyas taillés, un pantin derrière une vitre, une tête de Bouddha sur une pelouse ... Et je n'ai pas encore tout vu !

Si les hautevillois intéressés pensaient à quelque chose de beau, de drôle ou d'insolite à faire chez eux, cela continuerait le mouvement déjà amorcé. Et en se promenant dans notre village, les gens se mettraient à tourner la tête pour ne rien manquer !

Vous voulez en faire partie ? Vous avez chez vous une curiosité qui répond à ce projet, une idée dont vous souhaitez parler, ou une suggestion à faire à Cadoles et Meurgers ? Envoyez moi une photo ou un mot à :

maryvonne.j@wanadoo.fr

2 mars 2015 -15 juillet 2015

 

Les premiers tournetêtes   (2 juillet 2015)

Un chat sur un toit

Un rhus en beauté, un if taillé

Des arches en thuyas

Une rocaille à joubarbe sur le trottoir

Pierre et Odile en pots de terre

Un dragon en pierre

Deux cabanes pour les oiseaux en hiver

Un chalet boite aux lettres

En plein village, un champ

Des spirales arc en ciel au vent

Un clin d'oeil à une amie

Un jardin japonais

Des tourtereaux se bécotant

Un moulin à vent et ...

un autre moulin à vent

Des fleurs sauvages au bord de la rue

Un homme à son balcon

Mère lapin suivie par une tortue

Un abri à oiseaux dans une tête à couette

Un pantin bleu à une fenêtre

Un abri (... à chat ?) en tuiles bourguignonnes

Sur une porte une coquille Saint Jacques

Et chez Jacques, une cabiote


Voulez vous continuer la farandole ? Il ne tient qu'à votre imagination !

J'ai entendu parler d'un projet de peinture sur un portail en bois . Mais chuttt ! Ce n'est encore qu'un "peut-être" !

 


Tournetêtes
 
Les outrages du temps
 
Vign_savrot
Cabane rectangulaire en bon état.
Dimensions : 1,70 m X 1 m et hauteur 1,40m
 
Vign_hauteville_4

Puits à pierres de forme circulaire
(pouvant faire penser à une cadole).
Probablement "bas de jardin" naguère.
 
Vign_enfer
Cabane s'appuyant sur un meurger.
Le plan est en forme de demi-cercle
(diamètre: 1 m40/ 1 m70, hauteur conservée: 1 m10; 2m40 après restauration en 2006)


 
Vign_outrage1
Cabane adossée à un meurger.
Le plan est arrondi à l'extérieur comme à l'intérieur

(diamètre intérieur : 1 m 40, hauteur maximale du mur : 0 m 90).



 
Muret en perdition



A la sortie de Hauteville, de l'autre côté de la route de Troyes.

Aussi solide que soit un mur en pierres, il n’est pas éternel.
Quand une pierre commence à tomber, le reste ne tarde pas à suivre.

Un jour, peut-être, quelqu’un le remontera !




 
 
Vign_montre



Hélas, le temps qui passe ne cicatrise pas les outrages du temps.

(Werner Aspenström)

Vign_2013-11-26_155905
Administrateurs du site : Yves Gorges, Claude Opy
Créer un site avec WebSelf