Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Association régie par la loi de 1901
 
PIERRE QUI MOUSSE
Nos cadoles
Vign_hauteville_1
« J’ai oublié mon âge et personne ne s’en souvient. J’ai une croûte de mousse rêche sur mon crâne de laves. Je n’ai plus la force de résister aux ronces et aux broussailles ».

Pierre Poupon (extrait de Cabottes et Meurgers, éd. Lioger d’Ardhuy, 1990)




 
Vign_capture_2016-04-04_113557

 Cachot !

 

On apprend (3 mars 2010) par une dame de 87 ans qu'à La Maxe en Moselle, les cabanes en pierres sèches s'appelaient "calijottes" ou callijattes" suivant les localités.
Il fut un temps où, en argot lorrain, la calijatte désignait la prison ou le cachot.







 
Vign_capture_2016-04-04_101527

Connaissez-vous les diverses appellations régionales des abris de pierre-sèche  ?

Faites-nous part de vos découvertes, nous enrichirons cette rubrique.

Nous avons déjà recensé :

Cadole ou cadeule, cabote ou cabiote en Côte d'Or,
Baraque ou barraque dans l' Hérault et le Gard en Catalogne,
Barracun et cella en Corse,
Baracou en Larzac héraultais
Borie en Provence,
Borniotte dans le Morvan,
Cabanon dans les Alpes de Haute Provence,
Caborde  en Haute Saône (Champlite),
Caborne en Mont d'Or Lyonnais,
Cabot ou Chabot dans les Bouches du Rhône,
Caforne ou agachon dans le Var,
Cajolle et gariotte en périgord,
Capitelle en Languedoc, dans la région de La Gardiole prés de Frontignan, par exemple,
Caselle dans le Quercy,
Casourne ou chasoune en Haute Loire (Arlempdes),
Cayon ou Cayenne  en Auxois  (Aube) et dans la Vienne,
Chabane en Dordogne,
Chasalou et tonne en Auvergne
Chibotte et sabone en Velay,
Gabinelle et massicot  dans l' Hérault,
Gaboureau dans la vienne,
Guérite (abri inclus dans un mur) en Vendée,
Loge en Sologne et Berry,
Orri en Ariège,
Oustalet dans les Cevennes ...

Et à l'étranger ?

Trulli dans les Pouilles  (Italie du sud),
Nuraghi en Sardaigne,
Navetta à Minorque (Baléares),
Talayot à Majorque (Baléares),
Casita dans la Riora (Espagne) ...

A vous maintenant !






 
Une sympathique contribution de l'association Fenay Loisirs Culture: un diaporama réalisé après une balade organisée par C&M.

Pour accéder au blog de cette association :  c'est ICI

pour visionner le diaporama, C'est là









Vign_capture_2016-04-04_100655
Un site un peu atypique
... celui des compagnons de la pierre sèche.

(On ne sait pas toujours si c'est du gruyère ... ou de la mimolette).


(posté 19/01/2012)



Vign_capture_2016-04-04_110753
 
A découvrir : les cadoles châtillonnaises :






(posté 17/01/2012)


Vign_capture_2016-04-04_111327














 
 
Vign_images

En cliquant sur le triangle blanc sur fond noir, vous découvrirez une mini vidéo réalisée d'après une idée de Maryvonne J.

réalisation Claude O.
mis en ligne le 17 février 2018
Vign_Lucien_R

      Merci Lucien et bienvenue ...               sur la page du mérite. 

 

Cette photo pour présenter le travail que Lucien Rizzetto est en train de faire:                      De superbes encadrements renforcés pour les panneaux d'information qui étaient en train de se détériorer. Il est venu nous montrer le premier.

Il a fait ce travail "aux petits oignons" ! Et s'apprête à faire les autres avant que les intempéries ne finissent de les abîmer ce  qui serait bien dommage !

Maryvonne J.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

 
Vign_Capturer

La maisonnette de Cadoles et Meurgers    ou ...   les frayeurs de Maryvonne J.

 Pendant que certains étaient sur les chantiers, moi je me suis assigné la tâche de préparer la salle pour le repas de midi.

Un coup de balais, un coup de serpillière. Je pensais en avoir pour maximum une heure et demie !

 

C'était sans compter sur un imprévu !     Pour lire la suite c'est ICI qu'il faut cliquer !

mis en ligne le 3 mars 2016
Vign_Capture

            Après

   "pierre qui mousse" 

                          voici ...

                  pierres qui roulent.

         pour en savoir plus, cliquez sur la photo

 contribution : Odile C.

Avec l'aimable autorisation de M. Martin Muriot

 pour l'association des laviers muraillers de bourgogne.       

mis en ligne le 29 novembre 2015
Vign_amoureux_en_pots_de_fleurs

Une idée de Maryvonne pour Cadoles et Meurgers :

le projet HAUTEVILLE TOURNETETES

 Rien n'est plus agréable quand on traverse un village à pieds, que d'avoir à tourner la tête à droite, à gauche, le regard attiré par des curiosités ou des choses insolites. C'est donc tout naturellement que m'est venue l'idée " Hauteville tournetêtes".

 
Vign_telechargement_1_
Cailloux sans frontière.
petit tour du monde qui ne demande qu'à grandir

 
Vign_pano-70427_155104

Le village d'Alberobello et ses cabiotes nommées localement "trulli"    

(Italie, région des pouilles)

Construits avec les pierres sèches ramassées dans les champs, les trulli sont un exemple remarquable d'architecture vernaculaire. Les pierres, taillées sommairement, sont empilées à sec selon la même technique que nos cabiotes.  Le toit conique est parfois soutenu par une voûte en pierre ou une charpente en bois. La partie la plus pointue est stabilisée à l'aide d'un mortier à la chaux.

Le village d'Arberobello est un ensemble unique de trulli. On y dénombre encore plus de 1000 constructions.

photo Claude O.


pour tout savoir, c'est ICI

mis en ligne le 5 mai 2017 photos Claude O.
mis en ligne le 9 avril 2016
 
Autre époque,
même technique mais autres meurgers .

photos du web.

Autre époque...
mis en ligne le 27 fevrier 2016
En Grèce, les tombes à coupole de la citadelle de Mycène.

Pour en savoir plus cliquer ICI

Contribution Maryvonne J.            Photos X
Autre époque, autres cabiottes !
 
Assez loin ...
"La pierre sèche ? C'est pas le Pérou  !"
photos énvoyées par Denis Michel Brochet
Vign_perou1
prises à Sacsahuamán, au Pérou, près de Cuzco.

de l'association France Pierre Sèche
Vign_perou2
Qui a dit : "la pierre sèche, c'est pas le Pérou" ?
Construction de pierre sèche au Pérou (B. Ceccaldi)
 
Constructions agricoles de pierre sèche, en Espagne (région de Valence).
 
 


J.M. Valde, auteur des photos ci-contre, souhaite faire connaître ces constructions en pierre à usage rural, que l'on édifiait autrefois sur les terres de quelque bourgade ou village, et
maintenant laissées à l'abandon. Cabanes, abris, citernes, à chacune sa fonction ! Une association comme les "amis des citernes", à Altura, veut les sauver et les restaurer pour qu'elles perdurent . 

 
approcher le curseur de la photo pour faire apparaître sa légende

(traduction des commentaires : Michèle S.)

 
Casetas de enseres : Cabanes à outils  (photos 1 et 2)   

Les fortes intempéries avec pluie et neige qui se produisaient dans les montagnes ont amené les paysans à ériger ces cabanes qui n'étaient pas destinées dans un premier temps à abriter des gens. On y entreposait les "cagettes" de la récolte du jour pour qu'elles ne prennent pas l'humidité la nuit. On y mettait également à l'abri les bâtons, couvertures et autres outils (il n'y avait pas autant de vols qu'aujourd'hui) ; ainsi on évitait que les animaux aient tout à transporter chaque jour. Ânes, chiens et autres animaux domestiques pouvaient y trouver refuge et se protéger du grand froid. Dans certains coins d'Espagne, on y entreposait du bois coupé pour le préserver de l'humidité ; dans ce cas, on les appelaient "leneras" ou bûchers.

 
 Refugios de piedra : Abris en pierre  (photos 3, 4, 5)        

On serait passé de la grotte à la cabane de bois ou de pierre, surtout dans les zones mises en culture. On mettait longtemps pour aller aux champs ; récoltes et outils pouvaient peser lourd. On construisit donc ces cabanes en pierre qui servirent aussi de refuge la nuit. Un dicton de l'époque le confirme : "si aprieta el temporal, dormiremos con el animal" (si la tempête se déchaîne on dormira avec l'animal), censé apporter sa chaleur. Les portes n'étaient jamais orientées au nord. Pour le feu un âtre était édifié à l'extérieur, près de l'entrée. Les plus récents ont des cheminées.

 
Aljibes : Citernes (photos 6, 7, 8)        

Ces constructions datent du Moyen Age : ce sont des citernes destinées à recueillir l'eau de la fonte des neiges ou la pluie, à l'automne, en hiver et au printemps, dans la montagne, pour la consommation (cuisine, boisson et arrosage). Pour qu'elle soit potable, il fallait la protéger de la lumière ; c'est pourquoi, on faisait une coupole hermétique avec des pierres. On creusait un trou profond et large de deux mètres. La porte était à l'ombre et n'était pas fermée : une grille en fer en protégeait l'entrée. Des orifices étaient ménagés pour que l'eau puisse ruisseler à l'intérieur. S'il pleuvait beaucoup, l'eau était conduite à l'intérieur dans une rigole. Ces citernes étaient dans des endroits  frais, humides et argileux. On y accédait par des escaliers.

 
Plus près de nous ...
 
Vign_media_eab94ea6a7

posté le 25 avril 2014

                               A ne pas manquer...      

L' époque de la grande migration estivale arrive.

Si vous utilisez l'autoroute A75, faites une pose sur l'aire de l'Aveyron à proximité de Sévérac-le-Château.

Transformez ce moment de détente en véritable plaisir en parcourant le sentier des bergers réalisé par l'association La Pierre des Causses.

Félicitations à Mr Gilbert Bouffies père fondateur de cette association comportant 600 adhérents.

Cliquez  ICI pour télécharger le diaporama.

                                               Diaporama et musique du WEB                        Merci à Patrice S. pour cette pépite

 
La devinette de Maryvonne J.
Cabanes de tout temps
Vign_p1050740



"Où peut-on voir* toutes ces constructions de pierres sèches, en moins d'un quart d'heure, sans prendre l'avion (mais la voiture est nécessaire) ?"

* entre Le Monastier (Lozère), et Cazals (Tarn et Garonne)

posté le 7 oct. 2011
un indice :
Chaque année des centaines de personnes voient ces constructions, alors qu'elles ne viennent pas là pour ça.

 la solution ?       c'est    ICI

Bébé cadole !
Vign_mini_cadole288
Une amie de Cadoles et Meurgers a trouvé cela : une cadolette, coiffée d'un bouquet !
(pour plus d'info : Maryvonne)




Ci-contre :
cabotte découverte dans la région de Sombernon (Côte d'Or)
 lors d'une promenade à la billebaude.


A noter : le banc situé au fond, réalisé lors de la construction de l'édifice.

Merci à Madame Claude Josse qui nous a fait parvenir ces photos.
Cabotte, région de Sombernon
 
Drôles de dômes
Faux et usage de faux
Drôles de dômes en forêt champenoise :

   ça ressemble à une tente "igloo",
   on dirait des cadoles de verdure (de toutes tailles) …

Faux ! Ce sont des faux ! 

Et n'allez pas vous installer sous ces charmants abris verts, l'usage de faux est rigoureusement interdit !
(Les faux de la forêt de Verzy, espèce rarissime de hêtres tortillards, sont strictement protégés : il ne faut pas fouler le sol alentour, car ils se reproduisent par drageonnage.)

Le site de Verzy est peut-être unique au monde.

Agnès C. 20 juin 2010
 
... encore plus près !
posté le 7 octobre 2011
Vign_2011_10020003
photos : Denis B.
Une cadole presque urbaine
Vign_pano_lino_daix
Cette cadole est sortie du bois, fin août, et s'est assoupie au bord des travaux de la Lino, entre Fontaine et Daix.
 
Le coin des poètes
 
Vign_32593451logo-poesie-gif
29 mai 2012

Un ami de Cadoles et Meurgers, Patrice Surel, poète à ses heures,  à composé à notre intention cet hymne à la gloire des  stars si discrètes cachées dans nos combes et nos vallons.
Il apportera, j'en suis certain, un peu de douceur dans le monde minéral qui est le nôtre.

Merci l' artiste !

         Pour accéder au  poème, cliquer ICI puis tout est automatique et musical.
 

De tout un peu ...

et même du "n'importe quoi" 

 

Naissance d'une vocation ?
Un petit garçon et une petite fille sont venus en vacances chez leurs grands parents à Hauteville. Dans le Bois des Riottes, ils ont découvert la cabane en pierres sèches. Le lendemain, devinez à quoi ils ont joué dans le jardin de Papy et mammy ?
Ils ont construit leur petite cadole ... au pied d'un arbre !

Et voilà comment naissent les vocations !
Marryvonne J.
Vign_microcadol
Un peu d'humour ... en vidéo
Nouvelle technique de construction ? 

           Non merci ...     pas pour C&M

Vign_2013-11-26_155905
Titre de page
Administrateurs du site : Yves Gorges, Claude Opy
Créer un site avec WebSelf